Aprilia RS 50

J’ai vendu mon Aprilia RS 50 !

Après 17 années de belles aventures avec ma RS50 Aprilia, même si bien sûr elle me servait beaucoup moins depuis le permis auto puis moto, j’ai fini par accepter de la vendre. Cette bécane m’a donné satisfaction en tous points. Je n’ai jamais rien eu à lui reprocher que ce soir en tenue de route, freinage, nervosité … et vitesse puisqu’elle était débridée. C’était beaucoup moins regardé à l’époque. Elle était équipée d’un joli pot carbone Ninja, le reste était entièrement d’origine et très franchement elle n’avait besoin de rien d’autre.

Pour la petite histoire de cet Aprilia

J’ai eu cet Aprilia RS50 en décembre 2000, jusque là je roulais en Peugeot 103 Vogue transformée en SPX. Il ne restait plus que le bras oscillant de la Vogue, et le cadre bien sûr. Très (trop) pressé de rouler avec, je suis sortis dès le premier soir avec alors qu’il pleuvait et sans vraiment connaitre la bécane. Mes parents me l’avait déconseillé et ils avaient raison. En prenant un ralentisseur ma roue avant est partie, j’ai rien contrôlé et j’ai prit ce jour ma seconde et dernière croûte en deux roues. Dès le premier soir j’avais donc rayé comme il faut le carénage. Autant dire que j’ai fait gaffe ensuite, surtout que le prix de l’autocollant, 150€, avait jeté un froid. Alors que, finalement, mis à part l’autocollant la carénage n’avait pas trop mangé.
Elle n’avait beau n’être qu’une 50, quel pied cette bécane. J’ai fait environ 25000km avec.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

%d blogueurs aiment cette page :